La démarche artistique de Marie-Hélène est basée sur deux obsessions : l’intemporalité et l’expérimentation. De toute évidence, elle est un écho à sa formation  d’ingénieur scientifique. Marie-Hélène a donné vie à  sa fibre artistique présente depuis sa plus tendre enfance avec des apprentissages successifs  dans des ateliers en France avant de s’installer à Rome, un écrin extraordinaire d’art et de culture dont elle profite pleinement depuis plusieurs années. 
 
Découvrir de nouvelles techniques, de nouvelles matières, les tester, les incorporer à des œuvres existantes pour leur donner une autre signification, une autre vie est pour cette artiste une source de créations infinie.  Triturer, tordre et reconstruire ne sont pas des actes créateurs anodins. Ils  traduisent une émotion de révolte souvent, de joie parfois,  face aux évènements sociétaux.  Impossible de ne pas penser aux mouvements « supports-surface » et leur refonte des moyens picturaux  et au « spatialisme ». L’expression de Lucio Fontana, à la tête de ce courant «  abandonner les formes connues et créer un art dynamique basé sur l’unité de temps et de l’espace »  fait écho aux réflexions de Marie-Hélène.  Qu’elle exprime ses ressentis par le biais de la peinture, de la photo, sur la toile ou sur plexiglas, Marie-Hélène n’a pas pour objectif de réaliser une œuvre figée. Ses techniques expérimentales et ses nombreux outils utilisés  sont un point d’interrogation quant à l’évolution de ses créations.  Un parallèle avec le vieillissement de l’être humain dont nul ne peut imaginer s’il sera heureux ou malheureux !  
 
Tourner le dos « à l’usage des formes connues de l’art » peut mener l’artiste à une construction picturale de nature tridimensionnelle  C’est en 2014 que Marie-Hélène accepte enfin de montrer son travail sur l’insistance de son entourage touché par cette explosion d’émotions. Elle se lance en exposant au GMAC de la Bastille des gravures et monotypes. L’intérêt des visiteurs est palpable, gratifiant et encourageant. Depuis, Marie-Hélène  multiplie expositions et projets.

Expositions solo
 
2014 : Grand Marché d’Art Contemporain, Paris

2014 : Villecroze, France  

2015 : Maison des Ingénieurs ETP

2017 : salon de la photographie, place Saint Sulpice, Paris.

2017 : Villecroze, France

2018 : salon de la photographie, place Saint Sulpice, Paris

2018 : Villecroze, France

2019 : IFCSL, Rome

2019 : Expo4art Paris

2019 : A casa, Paris
 

Expositions collectives
 
2014 : exposition internationale, Paris 18.

2014 : « Art, cœur de l’Europe »  , Trévise , Italie.

2015 : «  Montmartre village urbain » , Paris Montmartre.

2015 : « Nuances » , MPAA/broussais ; Paris 14.

2015 : galerie Monod ;Paris 15 ( 20 œuvres exposées ).

2016 : Luxembourg , Neumünster (AEA).

2016 : Mostra , abbazia di Follina (TV) , Italie «  il vino tra sacro e profano ».

2018 : galleria Immagine arte space, Cremone, Italie.

2018 : galleria Immagine arte space , Cremone, Italie.

2018 : fiera di Parma , galleria Imagine, Italie 

2019 : appel à projet , professions judiciaires, créteil 

2019 : Palazzo della cancelleria, Rome

 © 2019 by Marie-Hélène Allemandou

  • mhallemandou

@ mhallemandou

Marie-Hélène 
Allemandou
                   plasticienne
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now